Avant, nous devions choisir entre 2 clichés : celui du col-blanc, terre à terre, pressé et stressé. Et celui du « col Mao » zen, aligné… et complètement déconnecté. Celui qui travaille et performe, contre celui qui s’écoute et médite. Mais ça, c’était avant…

Aujourd’hui, la Mindfulness ou méditation en Pleine Conscience n’est plus un hobbie, encore moins une lubie. C’est une aptitude aux bienfaits prouvés, tant sur le plan personnel que professionnel. Plus encore : elle est déjà considérée par certains comme une véritable compétence.

Des mots comme « ancrage », « alignement », ou « équilibre » ont fait leur entrée dans le lexique professionnel au même titre que « performance » ou « engagement » grâce aux recherches qui ont démontré les apports de la pleine Conscience dans le bien-être, la concentration et la cohésion des collaborateurs. Ainsi, des managers innovants ont ouvert la voie et intégré la Mindfulness dans le « mindset » de leur entreprise.

Plus qu’une pratique, un état d’esprit

« Ok pour prendre un temps de pause, mais de là à méditer en entreprise ! Nous ne sommes pas dans un temple tout de même ! » Ces objections sont légitimes, car oui la méditation trouve ses origines dans des pratiques spirituelles ancestrales telles que le bouddhisme et le zazen japonnais. Mais elle est sortie des temples dans les années 1970 pour faire son entrée dans les laboratoires de recherches scientifiques. Le biologiste américain Jon Kabat Zin fût parmi les premiers à s’intéresser aux effets de la méditation sur notre cerveau, et en particulier sur le stress et l’anxiété. Depuis, de nombreuses autres recherches, dont celle de la Nobel de médecine Elisabeth Blackburn, ont démontré les bienfaits de la mindfulness sur notre organisme comme sur notre état d’esprit.

Initialement religieuse, la méditation est donc aujourd’hui une pratique laïque et universelle, qui s’exerce seul ou en groupe, dans des écoles primaires et des universités, des maisons de retraite et des musées, voire dans des « bars à méditation » à Paris, Bruxelles ou New-York. Plus encore, elle se pratique de plus en plus en entreprise, pour le bien-être des collaborateurs comme chez Google ou Sony, ou pour celui des clients comme dans les longs courriers de Virgin ou d’Air France. Car dans le milieu professionnel aussi, les études ont démontré les multiples bienfaits de la mindfulness. À titre individuel, elle contribue à augmenter sa conscience et sa confiance en soi, son équilibre émotionnel, sa concentration et sa mémoire. Et à titre collectif elle apporte plus de cohésion, de bien-être au travail, de sens et de motivation.

Pourquoi une application mobile de Mindfulness ?

Les écrans seraient incompatibles avec la Pleine Conscience ? En méditation comme pour le reste, tout est une question d’équilibre. Adopter une bonne hygiène digitale est indispensable pour se reconnecter à soi. Mais ne pas profiter des technologies mobile learning serait dommage : liberté, flexibilité, interactivité sont des concepts très Mindful. À son rythme, chacun peut découvrir la méditation et ses bienfaits, vérifier ses connaissances grâce à des petits jeux divertissants, mais surtout apprendre en son, images et vidéos à respirer, adopter la bonne posture et adapter les techniques aux situations de la vie courantes.

L’app Mindfulness de Skillsday, c’est 60 minutes d’initiation interactive sur smarthphone, PC ou tablette, seul ou en groupe. Un premier pas pour adopter un nouvel état d’esprit, trouver un nouvel équilibre, et aborder vie personnelle et vie professionnelle en Pleine Conscience.

#mindfulness #dévelopementpersonnel #bienetreautravail #mlearning #RH

Yasrine Mouaatarif, Learning Designer chez SkillsDay

Related Blogs

No Image
No Image
No Image